Costumes de scène

Clip "MISANDRY"

Clip réalisé par Antoine Waterkeyn.

"Le réalisateur m'ayant parlé du scénario, montré quelques décors ainsi que l'actrice principale, j'ai donc pu imaginé le costume futuriste, froid, tout en étant sexy.

En effet, le scénario parle d'une femme qui n'aimait pas les hommes, ce qui laisse à penser que ces derniers lui auraient fait du mal. Elle se venge en les hypnotisant du regard et ils deviennent alors complètement esclaves et soumis.

Le costume est constitué d'un col remontant haut dans le cou nous dirigeant instinctivement vers son regard. Ouvert en forme de triangle, celui-ci donne au personnage un côté autoritaire. Le triangle, jouant un rôle prédominant au sein de ce clip, symbolise la femme mais aussi la secte que cette dernière va créer.

Les bandes bleues sur le côté donnent une impression d'immensité de la femme, ce qui lui donne une touche surnaturelle. La dominante de blanc et la texture du vêtement, quant à elles, nous font penser à l'espace.

Le vêtement étant des plus cintrés, afin de mettre en valeur la féminité de l'actrice, ne laisse pas les hommes indifférents. Ceux-ci se laissent donc encore plus surprendre par son physique spectaculaire."

PS: Merci de cliquer sur chaque photo pour pouvoir l'afficher en grand et suivre les flèches sur les côtés.

Clip "LA MARIONNETTE"

Clip réalisé par Thibault Arbre.

"Le réalisateur m'a dit que le clip serait tourné en Auvergne dans un très joli théâtre et en extérieur sur un viaduc. Le costume devait donc être poétique.

Le scénario parle d'un tyran qui retient prisonnière une marionnette humaine pour la faire danser dans son théâtre classique. Mais finalement, la marionnette prend le pouvoir...

Le costume comprend donc une partie corset baleiné en matière très rigide pour maintenir le buste de la comédienne afin d'éviter qu'elle ne bouge comme elle veut ( le corset au 18ème siècle était considéré comme un instrument de torture pour le corps des femmes au fantasme des hommes ). C'est le tyran qui la domine! Ensuite une partie floue en soie légère et transparente intervient en haut et en bas du corset. La jupe est composée de plusieurs pans de tissus découpés de façon à ce que lorsque la comédienne se fait manipuler par le tyran, le bas soit en mouvement pour plus d'esthétisme. Le haut du corps et les bras sont fermés par le tissu en soie pour lui donner encore plus un côté strict et prisonnière du tyran.

Enfin, les rubans sont accrochés aux points d'articulation du haut du corps ( tels que les coudes, les poignets, la tête et deux sont en continuation entre le coude et deux pans de tissus pour que la jupe soit mobile ). Le tyran peut alors donner vie aux mouvements de la marionnette grâce aux rubans."

PS: Merci de cliquer sur chaque photo pour pouvoir l'afficher en grand et suivre les flèches sur les côtés.

© MARION WATERKEYN 2017 tous droits réservés
Fermer